Une journée pas comme les autres …

Lorsque je reçois le message de Variety Events, je le lis et le re-lis plusieurs fois. J’ai l’honneur et le privilège d’être parmi les invités de l’édition 2018 de Variety’s Power of Women. On me demande si je souhaite me joindre à cet évènement qui se déroulera le 12 octobre à Beverly Hills.

 

Discrétion oblige, ce premier message ne contient que les informations basiques, le jour et la ville. Ayant travaillé dans un Family Office à Monaco, je ne suis absolument pas surprise par cette pratique mystérieuse, cela m’amuse et pique ma curiosité. 

 

Bien sûr, je réponds positivement à cette exquise invitation, et je reçois rapidement un second email incluant le carton d’invitation officiel. 

Emma Gonzàlez (March for our lives), Tiffany Haddish (The unusual suspects Theater Company), Natalie Portman (Time’s up), Regina King (I have a dream Fondation) et Lena Waithe (The Trevor Project) sont les lauréates mises à l’honneur cette année. 

 

Le lieu de réception est tout aussi prestigieux que ces femmes sont extraordinaires, le Beverly Wilshire Four Seasons. 

 

Le jour J, j’opte pour une tenue efficace et confortable – chemise blanche et pantalon noir. Je m’attends à ce que ce look paraisse un peu austère face à celui des Californiennes, qu’à cela ne tienne… après tout, je suis invitée par le boss de mon mari et je ne travaille pas dans l’industrie de l’ “Entertainement”. Je suis là pour écouter ces femmes et je me pince pour être bien sûre de ne pas rêver.

 

Dans la salle de bal, une cinquantaine de tables ronde numérotées sont dressées, des roses partout et deux écrans géants de chaque côté. Beaucoup de photographes et de caméras bien sûr. 

Déjeuner – Power of Women
 

Les interventions successives de ces actrices engagées sont brillamment préparées. Le discours est clair, fort, percutant. Chacune interpelle à sa manière les gens dans l’assistance. Car ils sont tous là, les agents, les directeurs de chaines ou de studios TV. 

Le long manifeste de Natalie Portman est acclamé et remporte un vif succès.  Ce petit bout de femme est aussi belle en vrai que sur papier glacé, et elle n’a pas la langue dans sa poche.

L’apparition surprise de George Clooney à la fin du repas créera aussi l’évènement.

 

 

Cet automne est défintivement la saison dédiée aux Femmes. Bien sûr, il y a la campagne annuelle d’Octobre Rose, très importante ici aussi, comme en Europe. 

 

C’est dans l’air du temps, le phénomène prend de l’ampleur et il se mesure au nombre de couvertures de Presse Féminine consacrées. Impossible de l’ignorer, difficile aussi d’évaluer si de réels changements s’opèrent… ce qui est 100% certain, c’est que ces femmes osent parler librement.

 

Croire en soi, une source d’inspiration universelle pour toutes les Femmes, indéniablement.

 


 Vogue, Septembre 2018

Beyoncé “Everyone’s voice counts”

 

Marie-Claire, Septembre 2018

Zendana “Being a black girl in Hollywood”

 

 

ELLE, Novembre 2018

“Women in Hollywood”

8 couvertures exceptionnelles pour cette 25ème édition des Femmes à Hollywood.

 
 
 
 
1 year ago

1 Comment

  1. Geooooooooooorges ! (ouais, je sais, il a perdu de sa superbe mais quand même, le voir en vrai… c’est une soirée où quand tu rentres tu te dis “what else? (to make my day)…

Leave a Reply