Choisir son quartier à L.A.

Un vrai casse-tête dans une commune de + de 3,9 millions d’habitants, et plus largement si on considère toute sa zone urbaine, de + de 10 millions d’habitants. Los Angeles est la seconde ville la plus peuplée des Etats-Unis après New-York City. La ville s’étend sur plus de 1 290 km2, pour un périmètre total de 550 km. Nous qui arrivions de Monaco (rocher de 2km2, le plus petit avec le Vatican), le moins que l’on puisse dire est que cela contraste ! Paris est divisé en arrondissements, Los Angeles est divisé en  quartiers appelés “Village” – Palisades Village, Brentwood Village, Westwood Village… il n’y a pas un centre-ville mais une multitude de centre-villes, et tout ça, c’est Los Angeles !

Garder le cap

Lors de mes recherches de location avec l’aide d’un “broker” immobilier (intermédiaire entre les agents immobiliers et les personnes en recherche de biens), il m’a fallu me familiariser illico avec les repères de L.A. : Westside, West Hollywood, Wilshire, Culver City, the Valley. Carte de la ville à l’appui, ce sont les “Freeway” (autoroutes) qui démarquent naturellement les zones d’habitation. Les Américains utilisent énormément les 4 points cardinaux pour se localiser :

  • A l’Ouest de la 405, c’est le Westside (avec la ville de Santa Monica, Brentwood).
  • Au Nord-Est de la 405 et de la 10, c’est le West Hollywood (Westwood-UCLA, Century City, Bel Air, Beverly Hills, Hollywood).
  • Au Sud-Est de la 405 et de la 10, on est dans Culver City, le coin des studios TV, Cheviot Hills.
  • A l’Est, on arrive dans Downtown Los Angeles (quartier des affaires), Chinatown, Koreatown. 

Avec l’école des filles sur Palms et les bureaux de mon mari sur Santa Monica Blvd (côté Century City), on a concentré nos recherches sur la zone Westwood-Culver City. Les sites tels que https://www.westsiderentals.com/https://www.rentals.com/California/Los-Angeles/ ou encore https://www.themls.com/ sont de bonnes références et les moteurs de recherches assez efficaces. Quand on a 4 semaines pour cibler son coin, faire les visites et monter le dossier de demande de location, il n’y a rien de trop. Evidemment, les prix pré-déterminent une sélection. Que l’on soit à Culver City, Marina del Rey ou Century City… un condo pour une famille de 4 personnes varie entre 4 500 et 7 000$. Vous trouviez Paris cher ?!? 

Home Sweet Home 

Après une vingtaine de visites, la date d’arrivée de notre container approchant, on se décide in extremis sur un condo (maison de ville) dans le Westwood. Il a fallu que je fasse le deuil forcé des volets et portes d’entrée avec de vraies serrures. Quelle est l’utilité d’une porte en verre ? Et un petit verrou tout seul, pas de 3 trous. Je crois que c’est l’une des choses qui me gêne le plus ici, mais c’est comme ça.

Seriously??

Bref, quartier résidentiel calme, jolies allées, grandes maisons. Les unités viennent d’être fraichement rénovées, nous sommes les premiers locataires. Lors de la constitution de notre dossier, s’entre-mêlent beaucoup (trop) d’interlocuteurs : notre broker, l’agent immobilier qui fait le relais avec l’administrateur de la location, qui travaille pour le propriétaire. N’ayant aucun “credit score US” (historique bancaire attestant de notre solvabilité), on est contraint de demander à notre employeur de se porter garant pour nous (ce qu’il fait de bon coeur). Comme en France, nous est demandé de régler la somme au pro-rata du mois en cours et un Deposit (2 mois de loyers). Le broker touchera une commission sur ces sommes, c’est l’agent immobilier qui se charge de la lui verser.

En louant une habitation toute rénovée, on pensait être tranquille. Raté ! Je crois avoir échangé à ce jour avec le manager en charge de notre unité une bonne trentaine d’emails ! Je vous épargne les détails, mais, en vrac,  pas de ligne téléphone ni de câble TV, fuites et dysfonctionnements du système de climatisation (réversible), arrachage de l’écrou de la rampe d’escalier, explosion du chandelier du bureau et effondrement du meuble de salle de bain. Aucun blessé à déplorer. Je passerai sous silence le système électrique d’un autre temps et notre disjoncteur archaïque, une plomberie susceptible et des fenêtres en plastique qui se démontent pour les nettoyer (mais ici, de toutes façons, ils ne lavent pas trop leurs fenêtres). Cela a été presque mon job à plein temps notre 1ère année, sympa.

Après avoir “essuyé les plâtres”, ça se calme un peu et on prend possession de notre habitation. Je ne me sens plus de “passage”, on commence à avoir un vécu et à se sentir chez soi. Ce sera notre second Noël ici et notre quartier est tellement beau. On l’a bien choisi !!

               

 

 

11 months ago

Leave a Reply